Une heure de peine

Comme peut le suggérer la page d'accueil de ce blog, je m'appelle Denis Colombi. Je suis professeur agrégé de sciences économiques et sociales et doctorant en sociologie. Voilà pour mon pedigree. Si vous voulez en savoir plus, je révèle plein de secrets ici.

Photo de Nicolas Picand



Ce blog a été commencé en 2007, peu après l'obtention de mon concours. Je pensais que ce serait plus ou moins un moyen de m'obliger à continuer à suivre l'actualité de la sociologie. Et aussi un bon exutoire : le monceau de bêtises qui s'était accumulé au moment des émeutes de novembre 2005 n'était pas loin. Et puis, j'avais le modèle Econoclaste en tête, fidèle compagnon de mes années agreg, et je voulais faire la même chose pour la sociologie. Plus de bonnes raisons de bloguer peuvent se trouver ici.

2011, quatre ans après, je suis toujours étonné de ne pas avoir abandonné entretemps. Je me suis adapté, j'ai fait des choses plus courtes, plus directes, plus proche du blog. L'idée de base était de commenter sociologiquement l'actualité, histoire de montrer que la sociologie vaut bien "une heure de peine" comme on dit. C'est toujours plus ou moins le cas, mais je profite aussi de ce médium particulier qu'est le blog pour faire d'autres choses. Par exemple, faire des notes sur des idées qui me traversent l'esprit mais qui ne trouvent pas sur le moment d'autres moyens de s'exprimer. L'ensemble est hétérogène, et me plaît bien comme ça. Il oscille entre mes préoccupations personnelles et les aléas de l'actualité. Enjoy.

14 commentaires:

Enro a dit…

Puisque vous nous y invitez, je me permets de suggérer une moisson de blogs sur la sociologie ou apparentés qui devraient alimenter vos lectures :

Pérégrinations sociologiques, Tentative, Sociolingus et mon blog de sociologie des sciences...

Badtz a dit…

Merci pour ces indications ! Je pense que je vais créer une page de liens dans quelques jours, vu qu'ils commencent un peu à s'accumuler...

albert a dit…

Bonjour,

Je n'ai découvert votre blog que depuis quelques jours suivant un lien depuis celui de Pierre Maura que je n'ai, d'ailleurs, pas découvert depuis très longtemps. Je trouve votre présentation très claire celle du blog évidemment mais plus encore celle de la sociologie. Je ne peux guère consacrer de temps à une lecture complète des billets que vous postez ni aux réponses des autres internautes et je ne peux guère consacrer de temps, non plus, à parfaire la qualité de mes propres billets, je vous prie donc d'en excuser par avance les aspects spontanés et les approximations dues le plus souvent à des citations de mémoire.

Bien cordialement,

Albert

albert a dit…

Il manque Passeron, là :
"Autres ouvrages utilisés pour la note :
...
P. Bourdieu, J.-C. Chamboredon, Le métier de sociologue, 1968...."

Albert

Denis Colombi a dit…

@Albert : corrigé !

albert a dit…

Hum, c'est mon préféré...

Anonyme a dit…

je tombe sur ce bog complètement par hasard, et je pense que je vais y revenir plus souvent. Je prépare un cours sur l'introduction à la sociologie pour des première année de sciences de l'éduc. Le premier semestre s'attache à présenter les précurseurs de la sociologie : St Simon, Comte, Toqueville, Le play, etc...
le grand enjeu de ce cours est pour moi de relier les questions sociales du 19ème à celle que l'on peut trouver auj histoire d'interesser les élèves à une discipline qu'ils ne connaissent pas du tout!
les différents articles que vous publiez vont je pense m'inspirer dans ma façon d'illustrer ce q'est la sociologie actuelle pr mettre en perspectives les bases sur lesquelles cette discipline s'est construite comme matière autonome
so... gracie mille pour ce travail

Adèle a dit…

Je salue cette belle initiative qui me donne envie de découvrir votre blog. Je me permets cependant de vous rappeler une règle de conjugaison que vous semblez avoir oubliée (peut-être à force de corriger les copies perlées de vos élèves ?) : en français, la terminaison des verbes au futur à la première personne du singulier est -AI, et non -AIS. Écrire "je ferais" exprime un conditionnel. Pour le futur, on écrit "je ferai".

Bébert a dit…

Et elle est toujours en cours, votre thèse sur les expat' ?

Parce que j'en suis... depuis 4 ans.

Denis Colombi a dit…

@Bébert : Oui ! Pourriez-vous me contacter à l'adresse mail suivante : uneheuredepeine(at)gmail.com ?

VINCENT a dit…

vous devriez penser à donner vie à vos dialogues, essayer d'en tourner quelques uns sous forme de web-vidéo...

Denis Colombi a dit…

Mauvaise idée, je ne suis pas un bon acteur...

domi a dit…

Comme Adèle, je remercie la personne qui m'a fait connaitre votre blog.... vous me semblez fou et éclairé, j'adore et j'adhère ! Et j'avais noté la faute de grammaire aussi :p soyez vigilant, que diantre ! Et surtout, continuez :)

Murielle a dit…

Bonjour. Je tombe sur votre blog par hasard et j'ai très envie de continuer à vous lire. Mais je me demande tout bêtement s'il y aurait une autre manière de s'abonner? Par exemple par e-mail? Ou avec un bouton quelconque qui ne serait pas yahoo ou netvibes. Déjà poster un commentaire est compliqué si on ne possède pas un compte google....
Merci!

Enregistrer un commentaire

Je me réserve le droit de valider ou pas les commentaires selon mon bon plaisir. Si cela ne vous convient pas, vous êtes invités à aller voir ailleurs si j'y suis (indication : c'est peu probable).