Awkward Becker

Tout a commencé par un tweet. En général, quand une histoire commence comme ça, c'est qu'elle va mal finir. Et c'est effectivement le cas ici. Donc, dans un tweet répondant à un des miens, @PasCordelia (que vous devriez suivre si vous êtes sur le réseau qui a fait la réputation de Donald Trump) a forgé, chose merveilleuse, le jeu de mot "Awkward Becker" - en référence à ce bon vieil Howard "Howie" Becker que tout le monde connait ici (si ce n'est pas le cas, c'est mal). Et cela aurait pu en rester là si mon esprit plus vif que l'éclair n'avait pas fait le rapprochement avec le meme Awkward Penguin et quelques autres... Et du coup, avec l'aide bénévole de @steve_duteil, @Krankorologue et @JeanPerave pour l'image, je suis très fier de présenter le nouveau meme que tout Internet s'arrache : Awkward Becker.

Je m'étonne d'ailleurs que personne n'ait eu avant moi l'idée de faire ça, tant Howie (vu le temps que je passe à parler de lui devant différents publics, je me permets cette petite familiarité) est parfait pour faire ce genre de chose. J'espère qu'il me le pardonnera.

Pour ceux qui l'ignorent, le principe de ce genre de meme est simple : il s'agit de mettre deux phrases rigolotes, généralement soulignant une contradiction à fort caractère humoristique, autour d'une photo type sur fond bicolore improbable. Je ne sais pas quelle est la généalogie de la pratique, mais je l'aime bien quand même. J'intercale entre les images suivantes quelques explications pour ceux d'entre vous qui seraient trop peu rompus à l’œuvre d'Howie - en espérant que ça donne à ceux-ci l'envie d'aller y voir de plus près, ce n'est, après tout, que l'un des sociologues les plus importants du XXe siècle...


Outsiders. Etudes de sociologie de la déviance est l'ouvrage le plus connu d'Howard Becker. Qui incarne aujourd'hui une sommité dans le monde de la sociologie. Un insider quoi. Drôle, n'est-il pas ?


Dans Outsiders, donc, Howie étudie notamment les consommateurs de marijuana, avec tout particulièrement deux très beaux chapitres sur comment on devient fumeur de cannabis. Je ne sais pas s'il a vraiment nié avoir touché à la chose, mais pour les besoins de la blague...


What about Mozart ? What about murder ? est un autre livre, plus récent, d'Howie. Le titre fait référence aux contestations des résultats sociologiques sur la base de cas particuliers - "ok, la socialisation, tout ça, mais Mozart, c'est un génie que l'on ne peut pas expliquer sociologiquement quand même !". Howie les a beaucoup entendu, ces contestations. Et il n'est pas franchement d'accord.

Lorsqu'il faisait sa thèse, et ensuite alors qu'il écrivait Outsiders et étudiait les fumeurs de cannabis et les musiciens de jazz, Howie était aussi pianiste dans des boîtes de strip-tease. Un moyen comme un autre de financer la recherche. On peut le voir jouer ici d'ailleurs, mais à une toute autre époque.


Dans son ouvrage Ecrire les sciences sociales - qui réfléchit... bah, précisément à son titre, hein - Howie raconte qu'alors qu'il donnait un cours sur la sociologie des arts (qui donnera plus tard Les mondes de l'art), il avait longuement donné un exemple d'art brut, un artiste construisant une oeuvre étrange en dehors de toute relation avec les mondes de l'art. Ses étudiants retinrent mieux le cas rigolo que le fond du propos... Un problème courant dans l'enseignement de la sociologie (notons que, pour ma part, j'ai oublié le nom de l'artiste en question, comme quoi).


Bon, celui-là n'est pas véritablement une référence à Becker, mais plutôt à l'attitude générale des sociologues lorsqu'ils parlent avec des économistes, notamment avec ceux qui prétendent à l'impérialisme sur les autres sciences sociales. J'utilise ici Howie comme figure de l'ensemble des sociologues. J'espère que ça ne choque personne.


Même chose : Becker comme représentant de tous les sociologues. On ne le dira jamais assez : retranscrire un entretien est quelque chose de vraiment... pas facile. Mais ô combien nécessaire. Mais... pas facile.


Pour ces deux là, il faut dire qu'Howie a toujours été très critique des approches quantitatives. Ses travaux sur la déviance offrent en effet des points d'appuis importants pour critiquer les "statistiques de la délinquance". Pour les utiliser plus intelligemment, aussi, si l'on est moins radical. Plus largement, il est difficile de faire sérieusement de la sociologie et de ne pas intégrer une critique des données et de leur production à sa pratique. Ce qui n'est pas le cas dans toutes les disciplines. Suivez mon regard.


En fait, sur cette photo, Howie a une certaine ressemblance avec Gene Wilder/Willy Wonka, qui a lui-même fait l'objet d'un même fort connu. Il aurait été dommage que je ne l'exploite pas.


Même utilisation que pour la précédente. Cela fait référence à certains "débats" récents dans la discipline. On en trouvera des traces ici.

Je ne suis pas le seul à mettre amuser. @PasCordelia a aussi participé à la chose. Voici ses créations (sans tentatives d'explication cette fois, hein, chacun assume ses trucs) :


Voici également une création de @Morifen3333 (si vous ne comprenez pas cette fois, Google devrait suffire) :


Enfin, la meilleure pour la fin : une création animée de @kinkybambou :



Voici les templates que vous pourrez utiliser si vous souhaitez participer à cette folle aventure (faites-moi parvenir vos créations) :


Promis, un vrai billet sérieux d'ici peu. Il y sera question du revenu universel. Ou d'un autre truc.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Je me réserve le droit de valider ou pas les commentaires selon mon bon plaisir. Si cela ne vous convient pas, vous êtes invités à aller voir ailleurs si j'y suis (indication : c'est peu probable).